Estimations des économies générées par la mutualisation des données

 

En 2006, dans un contexte où le coût des données géographiques constituait un frein à leur diffusion dans la sphère publique, l'un des principes fondateur de la PPIGE fût d'en mutualiser l'acquisition et la diffusion. Dès la première année d'existence de la plateforme, près de 300 organismes publics purent en bénéficier gratuitement.

Aujourd'hui, la Diffusion à Coût Marginal (DCM) du Référentiel Grande Echelle (RGE) par l'Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) prend le relais de la PPIGE sur 4 données essentielles (orthophotographie à 50 cm, BD Parcellaire, BD Adresse sans identifiant parcellaire et BD alti). Néanmoins, le nombre de téléchargements de bases de données à partir du site de la PPIGE témoigne de la forte demande des acteurs publics concernant les données non couvertes par la DCM (orthophotographie à 20 cm, BD Adresse avec identifiant parcellaire, BD Topo, BD Carto, Scans, Multinet et France Raster).

Le graphique ci-dessous est une estimation de ce qu’auraient couté les téléchargements des données hors DCM enregistrés par la PPIGE, en dehors de son dispositif de mutualisation. Pour le réaliser, la PPIGE s'est référée aux grilles tarifaires de l’IGN. Le fichier attaché en bas de page décrit la méthode utilisée.

 

 

Le pic de téléchargement des mois de février - mars 2017 correspond aux mises à jour des données IGN vecteur et raster et la donnée "Multinet".

 

 

Fichiers attachés: